BASA 2017 Affiche.

L’existence de la BIENNALE D’ART SACRÉ ACTUEL est liée à l’association Confluences née en 1988, qui relève d’une initiative de l’Eglise Catholique de Lyon, et qui se trouve à l’origine de la Biennale, les artistes souffrant de l’absence de lieu d’exposition pour l’art à caractère spirituel souvent appelé « art sacré ».
Organisée pour la 1ère fois en 1996, l’art sacré actuel, pour les organisateurs, n’est pas nécessairement lié au culte. C’est un art profondément humain qui touche l’homme dans ses fondements et son accomplissement religieux. L’art visé est qualifié d’ « actuel » pour établir une distinction avec l’art dit « contemporain » dont nous pensons qu’il ne participe pas de la même démarche artistique.
Par « art sacré », les organisateurs entendent un art par lequel est délivrée une vision du monde dans une relation particulière à la transcendance, dans le respect d’une forme originale. Ainsi la vision n’occulte pas la forme et la forme n’arrête pas le regard sur elle-même. La forme accompagne la vision, résultat de la « nécessité intérieure » de l’artiste.
En même temps, le sacré n’est pas le fruit d’un calcul. Il survient. L’artiste réalise une œuvre sacrée dans sa capacité à se laisser regarder, transformer par ce qui le dépasse. La responsabilité du sacré de l’œuvre incombe aussi à celui qui lit, déchiffre, aime et voit se lever pour lui une œuvre qui révèle la vie qui est en lui.
L’art sacré actuel rend présent d’une manière ou d’une autre ce cheminement de l’artiste ouvert au cheminement de celui qui reçoit.
En toile de fond, référence est faite à la tradition chrétienne tendue entre tout ce qui fait l’homme et tout ce qui fait Dieu en Jésus-Christ. L’art sacré actuel n’est certainement pas étranger à cette quête spirituelle chrétienne trouvant un accomplissement dans la sainteté qui est ajustement à Celui qui communique sa Vie, transforme et assure l’unité de la personne.
Pour la salon 2017, le thème de la Biennale sera le « Profond Retournement ».

Pour en savoir plus sur « Profond Retournement ».